Dicton du jour
Chaque revers a sa médaille !!!

TRIANGLE DE KARPMAN (suite) - les stratégies pour s’en sortir ?

SUITE...

... Différents comportements et stratégies relationnelles permettent de ne pas entrer dans le type de relations illustrées par le Triangle Dramatique, voire permettent de les transformer ou d’en sortir.


ATTENTION, CES STRATEGIES NE MARCHENT PAS A COUP SÛR !!!

Selon les cas, elles peuvent permettent :
- une esquive,
- un évitement,
- une résolution,
- une relation différente,

- mais aussi, une escalade dans le jeu.

Lorsqu’on sent une invitation à entrer dans le « jeu » négatif, l’important est de chercher à établir une autre base relationnelle pour établir une interaction plus positive, productrice ou satisfaisante. Au pire, la seule façon d’éviter d’entrer dans un « jeu » négatif, c’est tout bonnement d’éviter la relation, surtout si l’on connait déjà le protagoniste et la qualité négative de cette relation répétitive. Ceci étant, pas facile d’esquiver avec un parent ou avec un manager !

Lors d’une interaction, si les personnes sont « collées » les unes aux autres - sans espace, ni silence entre le propos de chacun, ou si elles s’interrompent ne laissant pas la place à chacun de finir son exposé, ni de respirer, il y a probablement un Jeu de pouvoir ou de manipulation et donc une interaction s’apparentant au Triangle Dramatique. Par extension, réfléchir et prendre son temps avant de répondre en laissant une seconde ou deux s’écouler avant de réagir à son interlocuteur est une bonne façon d’éviter de mettre le pied au sein une interaction négative.

Choisir de jouer le même rôle que son interlocuteur est aussi une façon de ne pas rentrer dans le triangle avec un rôle complémentaire. Il s’agit ici de mettre en œuvre la « stratégie du miroir ». Avec quelqu’un qui se plaint de ses difficultés pour se faire prendre en charge, par exemple, se plaindre aussi de tous ses propres malheurs et difficultés, en essayant aussi de se faire prendre en charge signifie que l’on n’est pas complémentaire mais plutôt compétitif dans le même type de jeu. Le message est alors : « Cherche ailleurs ton partenaire de Jeu. »

Rester bienveillant et factuel, informatif et interrogatif, neutre et professionnel peut aussi signifier que l’on ne se laisse pas prendre au jeu. Demander de clarifier très précisément ce qui est attendu de part et d’autre dans la relation peut aussi aider l’interlocuteur à se « re saisir » pour répondre aux questions et participer à une discussion « adulte » plus productive. Cela s’apparente à une approche centrée sur l’établissement d’un contrat clair.

Une autre solution consiste à « qualifier » la personne en la complimentant sur sa démarche, sur sa recherche, sur ses motivations, sur sa façon de traiter ses difficultés, ou encore sur son courage. Cette approche valorisante permet à l’interlocuteur de recevoir une reconnaissance positive qui remplace la recherche des stimulations négatives fournies par le Jeu. Cette validation permet aussi à l’interlocuteur de rentrer en relation avec un rôle imprévu et positif.

L’humour, s’il est partagé est aussi une bonne stratégie pour désamorcer une situation délicate. A manier avec précaution, cependant, pour ne pas glisser dans ce qui sera perçu comme de la dérision, de la moquerie, de l’ironie ou du sarcasme. Ces derniers sont plus souvent des indicateurs du rôle de Persécuteur.

Une autre stratégie plus violente, à utiliser peut-être en dernier recours, est de foncer dans le Jeu avec une importante escalade dans sa puissance. Beaucoup de praticiens du Triangle Dramatique veulent jouer, mais d’une façon socialement acceptable ou pas trop forte. Ils cesseront leurs tentatives très vite s’ils s’aperçoivent que vous êtes un interlocuteur qui risque d’aller beaucoup plus loin et beaucoup plus fort qu’ils ne le souhaitent.

Le public, s’il ne rentre pas dans le Triangle peut aussi aider à arrêter les frais d’un Jeu de manipulation. Quelquefois, sortir d’un espace privé et rendre la relation publique permettra à l’interlocuteur de se stopper - ne trouvant plus d’attrait à son rôle. Quelquefois au contraire, s’éloigner du public et retrouver « l’intimité » d’une relation privée permettra aussi de sortir du cercle infernal du Triangle de Karpman.

Bien entendu, toutes ces stratégies, et d’autres, ne permettent pas de sortir de tous les jeux de manipulation à coup sûr. Leur connaissance conceptuelle est toutefois un premier pas. Leur application pratique nécessite une bonne dose de connaissance de soi et de rodage en situation réelle.

BONNE EXPLORATION !!!

CRÉATRICE DE RÉUSSITES
Ma mission : mobiliser les ressources, booster l’énergie, provoquer l’action, générer le mouvement… une évolution

Véronique Lauvergeat, Coach à Orléans et à Paris
siret : 508 065 513 00014 ‐ ape : 7022 Z ‐
urssaf : 450 3304534322
Plan du site / Se connecter / Mentions légales / Graphisme : Frédéric Rauzy / RSS 2.0 /