Dicton du jour
Chaque revers a sa médaille !!!

LA PUISSANCE DE LA JOIE

PAS DE RECETTES -
UNE INTENTION ET DES ACTIONS AU QUOTIDIEN !!!
« La joie est plus profonde que les plaisirs fugaces… plus concrète que le bonheur » nous dit Frédéric Lenoir, philosophe, sociologue, historien des religions et des spiritualités, conférencier, écrivain, exploreur du monde et de la vie.

Est-ce une affaire de gènes, de chance ou de sensibilité ?
Il semble que…« la joie vit à l’intérieur de nous, telle une source enfouie sous un tas de cailloux » - OUF !!!

LA JOIE expérimentée par Frédéric Lenoir… Nietzsche, Montaigne, Spinoza, Bergson, le Dalaï Lama - et tous ceux qui vivent dans la joie malgré les tracas, les contrariétés, les soucis, les chagrins et les épreuves, EST INHERENTE A LA VIE.
Qu’en est-il alors ? Faut-il la rechercher ? Peut-on la cultiver ?
Que disent-ils ?

« La joie de vivre que nous avons perdue, celle de l’enfance, continue de vivre en nous… Cette source est permanente même si nous n’en percevons que quelques jaillissements occasionnels. » Même quand le chagrin est abyssal, la joie continue d’être en nous, même quand les épreuves de la vie nous déstabilisent, la joie est en nous. Elle est un don de la vie.

POUR CULTIVER LE TERREAU DE LA JOIE ET REMPLIR SON SEAU
FAIRE FLEURIR POUR SOI ET RAYONNER DANS LE MONDE

« Lorsque nous nous mettons dans une certaine disposition d’esprit, un certain nombre d’attitudes, de manières d’être… une pierre se déplace : un jet de joie jaillit. »
EN VOICI quelques unes : l’attention, la présence , la méditation, la confiance et l’ouverture du cœur, la bienveillance, la gratuité, la gratitude, la persévérance dans l’effort, le lâche-prise et le consentement, la jouissance du corps.

10 ATTITUDES POUR FAIRE FLEURIR LA JOIE

1. L’attention : La joie est souvent déclenchée par une expérience sensorielle qui nous renvoie à la beauté et à l’harmonie des formes, des perspectives, des couleurs, des lumières, des bruits (du silence). A nous de nous promener les sens en éveil et de porter notre attention à nos émotions et à nos perceptions ici et maintenant - regarder, écouter, toucher, sentir, goûter.

2. La présence : Se centrer, être disponible, complètement à ce qu’on fait comme s’il s’agissait de la chose la plus importante au monde, plutôt que de faire 10 000 choses à la fois. Cela nécessite de prendre le temps de la respiration, de la détente, de la rencontre, de l’échange, du partage - observer, goûter, sentir, apprécier le présent comme un cadeau.

3. La méditation : la pratique de la méditation permet de développer notre qualité de présence et d’attention, à la fois dans nos expériences, nos sensations et nos pensées. L’exercice de la respiration en pleine conscience peut à tout moment nous soulager de nos doutes, nos craintes, nos ruminations et nos douleurs – « des émotions se libèrent, des lumières surgissent. »

4. La confiance et l’ouverture du cœur : « Ouvrir son cœur, c’est accepter de vivre dans une certaine vulnérabilité, accepter la possibilité de tout accueillir - y compris celle d’être blessé… » C’est accepter de vivre pleinement - sans carapace, ni masque, sans armure, ni gangue. C’est surmonter ses peurs, soigner ses blessures et apprendre à faire confiance dans la vie.

5. La bienveillance : « La joie est le fruit d’un amour altruiste qui consiste à se réjouir du bonheur de l’autre. Cet amour et la joie qui l’accompagne prennent racine dans la bienveillance. » C’est applaudir le succès de l’autre qui grandit, qui s’épanouit et qui s’accomplit. Cette bienveillance fait taire les ressentiments, la jalousie et l’amertume relatives à l’envie.

6. La gratuité : La joie survient souvent quand on n’attend rien, quand on n’a rien à gagner. Pris par des rythmes de vie trépidants, nous considérons n’avoir d’autres choix que celui de privilégier « l’utile » et ne cessons de nous demander « à quoi ça sert ? ». Force est de constater que la dimension utilitaire nous interdit l’ouverture et la disponibilité. »

7. La gratitude : « La gratitude, c’est d’abord remercier », remercier d’être là, en vie, en bonne santé. Pour s’endormir le cœur en joie - se remémorer et ressentir de la gratitude pour 5 événements positifs survenus dans la journée : une bonne nouvelle, une rencontre, une lecture, une composition, une création… C’est donner de la reconnaissance après avoir reçu.

8. La persévérance dans l’effort : « La persévérance dans l’effort jusqu’à la réalisation du projet créatif est presque toujours source de joie. L’effort est pénible mais il est précieux parce qu’on a tiré de soi plus qu’on imaginait. La joie est souvent à la mesure de l’effort consenti et de l’angoisse surmontée ; les larmes viennent parfois accompagner la joie pour effacer la peine subie.

9. Le lâcher-prise et le consentement : C’est l’inverse de l’analyse, du contrôle et de la maîtrise ; c’est accepter plutôt que de s’arc-bouter et s’énerver sur ce qui ne dépend pas de soi. C’est accueillir et transformer les épreuves en opportunités, c’est se laisser porter par la baïne et ne pas se débattre, se laisser flotter, agir « en épousant le mouvement de la vie. »

10. La jouissance du corps : L’harmonie, la souplesse, la dextérité, l’équilibre, la puissance sont autant de porte d’accès à la joie. Le corps n’est pas un simple moyen de transport mais un carrosse qu’il convient de bichonner - une nutrition saine, un bon sommeil, de l’exercice physique et des relations sexuelles pour les délices sensoriels...

TOUJOURS SE SOUVENIR !!!
3 ORIENTATIONS

- La perfection de la nature nous relie à quelque chose qui nous dépasse, nous transporte et nous remplit d’éternité. La symphonie du cosmos, l’énergie de la terre, la force du feu, la richesse de l’eau, la poésie des saisons, la caresse de l’air, la parade des oiseaux… la saveur de l’amitié, les effluves de l’amour… le sourire de l’enfant… la contemplation d’une œuvre d’art… ravissent nos sens en même temps qu’ils nourrissent notre joie - profonde et durable.

- Le processus de création de la mère qui enfante, du chef d’entreprise qui développe, de l’artiste qui transforme la matière est immanquablement source de joie. La persévérance dans la durée, la ténacité, la mobilisation, la confiance dont il a fallu faire preuve tout au long du processus de création, sont en soi génératives d’une joie immense et réparatrice - source d’équilibrage personnel, d’enrichissement, d’accomplissement et de puissance de rayonnement.

- L’action de donner est déterminant pour l’émergence de la joie car « il y a plus de joie à donner qu’à recevoir », à offrir qu’à prendre. Recevoir un cadeau me fait grand plaisir mais faire un cadeau me remplit de joie… Alors qu’est ce que je décide de donner parce que « ce qui n’est pas donné est perdu » ? Qu’est-ce que je retiens encore et que je peux offrir au monde ?

« La joie est une émotion contagieuse » nous dit William Shakespeare.

ET SI NOUS EN AJOUTIONS DANS NOTRE VIE !!!

CRÉATRICE DE RÉUSSITES
Ma mission : mobiliser les ressources, booster l’énergie, provoquer l’action, générer le mouvement… une évolution

Véronique Lauvergeat, Coach à Orléans et à Paris
siret : 508 065 513 00014 ‐ ape : 7022 Z ‐
urssaf : 450 3304534322
Plan du site / Se connecter / Mentions légales / Graphisme : Frédéric Rauzy / RSS 2.0 /