Dicton du jour
Chaque revers a sa médaille !!!

L’INTELLIGENCE DU STRESS

QUAND NOTRE CERVEAU LIMBIQUE SATURE PARCE QUE LA COMPLEXITE EST TELLE... C’EST N0TRE CERVEAU PRE-FONTAL QUI NOUS ALERTE AVEC DU STRESS !!!!
Le stress est physiologique - il nous avertit d’un danger ou d’un manque auquel il faut faire face et il nous avertit aussi, et c’est le plus souvent, que nous adoptons une mauvaise posture mentale c’est-à-dire une attitude qui n’est pas appropriée face à une situation.

MERCIII A LUI !!!

Alors que notre cerveau reptilien et notre cerveau limbique nous mettent dans la survie - dans un mode automatique, notre cerveau pré-frontal nous permet d’avoir accès à un mode adaptatif - plus créatif de solutions, moins binaire, plus intuitif, moins analytique, tout simplement plus efficace pour traiter des situations complexes - plus génératif de vie, de succès et de joie.

A NOUS DE FAIRE CETTE BASCULE DANS LE PRE-FRONTAL LE PLUS SOUVENT POSSIBLE POUR LIBERER NOTRE POTENTIEL...

Il existe de très nombreux « outils pré-frontaliens » extrêmement puissants comme la méditation, le yoga, la pleine conscience... le rire... et de nombreuses autres démarches expérimentales pour apaiser le mental.

Sur le plan cognitif, voici quelques portes et fenêtres à ouvrir :

Pour revenir à la LUCIDITE et l’AGILETE, développer votre IMPACT et reprendre les commandes, je vous invite à EXPLORER LE JEU DU JE, et surtout surtout, face à cette situation stressante FAIRE DESCENDRE LE NIVEAU DE GRAVITE C’EST-A-DIRE D’IMPORTANCE, FAIRE DESCENDRE LES ENJEUX pour réguler ainsi les potentiels en excès qui agissent à l’encontre de ce que vous voulez obtenir.

6 DIMENSIONS A EXPLORER DANS CE QUI FAIT SOUCI -
6 FENETRES A OUVRIR :
6 dimensions à questionner pour basculer dans le pré-frontal - sortir du stress et revenir à la fluidité de la vie, quitter « son petit je » tout rétréci et revenir à « son grand je » dans la conscience et la confiance.

1. LA CURIOSITE
Qu’est-ce que cette expérience peut te faire découvrir ?
Qu’est-ce que cette situation t’apprend de toi ?
Qu’est-ce que tu n’as pas vu, pas entendu, pas senti dans cette situation ?
Et si tu voyais cela comme un challenge, un défi, une aventure ?

2. L’ACCEPTATION
Quel est le prix que tu payes à refuser, à t’arcbouter ?
Qu’est-ce que tu gagnerais à accepter, à consentir ?
Combien de temps vas-tu continuer à refuser ce qui est ?
Qu’est-ce que tu bloques dans ton corps en continuant de refuser ?
quel organe ? quel tendon ? quelles cellules ? quelles fibres ?

3. LA NUANCE
Quel élément pourrait te faire changer d’avis ?
Trouve 4 avantages pour toi à cette situation ?
- Qu’est-ce que la situation est venue te dire ?
- Qu’est-ce qu’elle peut te faire changer, évoluer chez toi ?
- Quelles compétences ou ressources te manque-t-il ?
- Quels comportements peux-tu désormais éviter ou faire évoluer ?

4. LA RELATIVISATION
Qu’est-ce que ton meilleur ami te dirait ?
Comment ton mentor verrait cette situation ?
Quel sera ton avis à ce sujet dans 6 mois, 1 an , 5 ans ?
Par rapport aux moments les plus difficiles de ta vie, comment vois-tu cette situation ?

5. LA REFLEXION GLOBALE
Quels éléments semblent expliquer cette situation ?
Quelles sont les relations de cause à effet ?
Ca serait quoi le pire du pire ?
Si tu avais un baguette magique, tu ferais quoi ?
Si tu pouvais t’appuyer sur des personnes ressources, ce serait qui ?

6. L’OPINION PERSONNELLE
C’est quoi ton opinion personnelle ?
Si tu ne tenais pas compte de l’avis des autres, que dirais-tu ?
Que ferais-tu s’il n’y avait pas de pression extérieure ?

Nota : la dimension d’acceptation dans notre culture occidentale n’est pas souvent intégrée ! ni l’opinion personnelle prise en compte !!!

A vous de percevoir, quelles fenêtres vous n’avez pas encore ouverte !
A vous d’expérimenter de nouvelles postures, de nouvelles attitudes, de nouvelles stratégies !!!

ET pour les plus grands stressés, pour ceux qui continuent d’aller à la cave et persévèrent dans des comportements BARJO... B comme se bannir, se nier, se renier A comme accuser les autres R comme râler, se plaindre J comme se justifier O comme préférer l’orgueil à l’empathie

SE SOUVENIR QU’IL Y A BEAUCOUP DE RESSORT A DEMANDER DE L’AIDE !!!

OSER L’AUTHENTICITE ET L’EMPATHIE DE SOI ET DE L’AUTRE !
OSER ETRE DANS L’AFFIRMATION DE SOI ET FORCE DE PROPOSITION !

CRÉATRICE DE RÉUSSITES
Ma mission : mobiliser les ressources, booster l’énergie, provoquer l’action, générer le mouvement… une évolution

Véronique Lauvergeat, Coach à Orléans et à Paris
siret : 508 065 513 00014 ‐ ape : 7022 Z ‐
urssaf : 450 3304534322
Plan du site / Se connecter / Mentions légales / Graphisme : Frédéric Rauzy / RSS 2.0 /