Dicton du jour
Chaque revers a sa médaille !!!

Conduire le Changement

Je suis un homard bien vivant !

« Nous ne différons guère d’un crustacé particulièrement robuste : le homard. Au cours de sa croissance, le homard se constitue des carapaces protectrices successives qu’il rejette les unes après les autres - chaque étape de croissance interne provoquant la chute de la carapace externe. Après chaque mue, le homard reste vulnérable jusqu’à ce que, le temps aidant, une carapace neuve se forme qui remplacera l’ancienne. »
Notre développement suppose lui aussi, à chaque passage d’une étape à l’autre, la perte d’une enveloppe protectrice ; cette mue nous laisse vulnérable et aussi plein de force en germe qui sont la promesse de prolongements dans des voies encore inconnues de nous. L’abandon d’une carapace peut demander plusieurs mois, voire plusieurs années. Nous sortons de chaque passage pour rentrer dans une période plus longue et plus stable, dans une tranquillité relative et dans l’espoir d’un équilibre retrouvé.
Tous les événements de notre existence : obtention de diplômes, mariage, naissance d’un enfant, séparation, maladie, décès, départ, situation obtenue ou perdue, nous affectent. Ces événements clés sont les jalons concrets de notre vie. Une phase de développement cependant ne se définit pas en termes d’événements clés ; elle se définit par les changements qui s’amorcent en nous. Une tendance latente au changement est présente en nous, qu’elle soit ou non manifeste dans un événement clé ou accentuée par celui-ci.

A intervalles réguliers, nous vivons des périodes d’alignement et des périodes de désalignement entre l’intérieur et l’extérieur de nos vies. L’extériorité est fondée sur l’appartenance à des groupes : le travail, la classe sociale, les rôles assumés dans la famille et dans la société, l’apparence offerte au monde. L’intériorité est quant à elle fonction des représentations, des significations incluses dans l’ensemble de ces rôles.
En quoi nos valeurs, nos objectifs et nos aspirations sont-elles confirmées, ou au contraire, en quoi sont-elles maltraitées par notre mode de vie actuel ? Combien d’aspects de notre personnalité pouvons-nous exprimer, combien d’aspects réprimons-nous ? Comment vivons-nous à chaque instant notre insertion dans ce groupe, cette équipe, ce système.
Il n’existe pas d’adéquation permanente entre une chaise et une personne. Ce qui convient à une étape de vie peut à une autre étape, être trop contraignant ou trop lâche. Pendant le passage d’une étape à l’autre, nous nous trouvons entre deux chaises, vacillant sans doute, expérimentant évidemment, en développement assurément.

Nous ne pouvons pas ne pas évoluer. Nous avons tous des problématiques à traverser et des caps à passer, quelles que soient notre culture, notre histoire de vie, notre structure de personnalité et notre environnement.
Certains sont confrontés à la problématique émotionnelle de la colère et le savoir dire « non » ou savoir dire « stop », d’autres doivent assumer la perte, vivre le chagrin et exprimer la tristesse, d’autres encore sont confrontés à la peur, la peur de ne pas être à la hauteur, d’autres se heurtent à la problématique de la décision, savoir trancher, passer à l’acte et sentir la puissance, d’autres sont confrontés à l’abandon, doivent s’accorder dans la relation et expérimenter l’intimité, d’autres encore doivent assumer leurs responsabilités, se prendre en charge, s’engager personnellement. A chaque fois, la personne dans son contexte doit se re-positionner et s’affirmer dans ses émotions, ses besoins, ses valeurs, ses priorités - oser exprimer ce qu’elle contient et/ou réprime pour retrouver son équilibre, sa cohérence au présent, ici et maintenant.

En quoi cette situation est une opportunité de croissance pour moi ?

Qu’est-ce que j’apprends de moi dans ce contexte ?

Quel est l’enjeu pour moi ? Comment je traduis cet enjeu en objectif opérationnel maintenant ? qu’est-ce que je fais ?

Si je diffère qu’est-ce qui se passe ?

En quoi cette personne qui me pose un problème essaie-t-elle de me faire grandir ?

Comment je recrée du choix, des options quand quelqu’un semble avoir décider pour moi ?

Et si ce problème n’occupait pas tout mon esprit, quelle est la véritable ambition que je serais obligée de m’avouer ?

CRÉATRICE DE RÉUSSITES
Ma mission : mobiliser les ressources, booster l’énergie, provoquer l’action, générer le mouvement… une évolution

Véronique Lauvergeat, Coach à Orléans et à Paris
siret : 508 065 513 00014 ‐ ape : 7022 Z ‐
urssaf : 450 3304534322
Plan du site / Se connecter / Mentions légales / Graphisme : Frédéric Rauzy / RSS 2.0 /